Cox: la Cour suprême suggère que les pirates ne doivent pas perdre l'accès à Internet

La semaine dernière, la Cour suprême a statué que les délinquants sexuels condamnés ne peuvent être exclus des médias sociaux, car ils violeraient leurs droits de liberté d'expression. Le fournisseur d'Internet Cox Communications fait valoir que, si tel est le cas, les abonnés piratés ne devraient certainement pas être déconnectés d'Internet uniquement en fonction des plaintes du titulaire du droit d'auteur.

Décembre 2015, un jury fédéral de Virginie a tenu fournisseur Internet Cox Communications responsable des violations des droits d'auteur de ses abonnés.

Le FAI a refusé de déconnecter les pirates présumés et a été reconnu coupable d'une violation volontaire du droit d'auteur. En outre, il a été ordonné de payer à l'éditeur de musique BMG Rights Management 25 millions de dollars de dommages et intérêts.

Cox a depuis déposé un recours et, cette semaine, il a soumis une preuve supplémentaire de la Cour suprême des États-Unis, affirmant que cela appuie fortement son côté de l'argument.

La Cour suprême a rendu un verdict important dans Packingham c. Caroline du Nord statuant qu'il était inconstitutionnel d'interdire aux délinquants sexuels condamnés des médias sociaux. La Cour a décrit Internet comme un outil important pour que les gens puissent exercer les droits de la liberté d'expression.

Bien que rien dans la décision ne se réfère au piratage en ligne, il pourrait s'avérer crucial dans le cas entre Cox et BMG. Le fournisseur d'Internet soutient maintenant que, si les criminels reconnus ont le droit d'utiliser Internet, les accuseurs de fichiers accusés devraient l'avoir aussi.

"Packingham est directement pertinent pour ce qui constitue des" circonstances appropriées "pour …

Lire la suite (en anglais)

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils