CenturyLink a fait des millions en déchirant les clients, les revendications en justice


          

Les clients de CenturyLink ont ​​payé "plusieurs millions" de dollars pour des services qu'ils ne voulaient pas parce que les employés de CenturyLink ont ​​ajouté des services à leurs comptes sans l'autorisation des clients, un ancien employé allègue un procès Contre la société.

Heidi Heiser a travaillé de chez lui en tant que service à la clientèle et agent de vente d'août 2015 à octobre 2016. Elle a déclaré qu'elle «a été virée des jours après avoir informé le directeur général Glen Post du prétendu régime», a déclaré Bloomberg dans un article décrivant le procès . Le procès contre le téléphone fixe et le fournisseur d'accès Internet a été déposé cette semaine dans une Cour supérieure de l'Arizona.

Le procès de Heiser "prétend qu'elle a été renvoyée pour avoir sifflé sur la culture de vente de haute pression de la société de télécommunications qui a laissé des clients payer des millions de dollars pour des comptes qu'ils ne demandent pas", a déclaré Bloomberg. L'article continue:

La plainte allègue que CenturyLink "a permis aux personnes qui ont incité personnellement à ajouter des services ou des lignes aux comptes clients pour indiquer faussement sur le système CenturyLink l'approbation par un client de nouvelles lignes ou services". Cela entraînerait parfois des charges qui n'avaient pas été autorisées par les clients, selon la plainte.

Lorsque les clients se sont plaints de frais non autorisés, des employés comme Heiser ont été invités à «informer le client plaignant que le système de CenturyLink a indiqué que le client avait approuvé le service», a déclaré Bloomberg dans le procès. Heiser dit …

Lire la suite (en anglais)

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Font Resize
Contrast
Aller à la barre d’outils