Manchester City a insisté sur l'option de rachat d'Enes Unal, affirme l'agent

L'attaquant de 20 ans a effectué un passage de 15 millions d'euros au sous-marin jaune la semaine dernière, mais Manchester City a assuré un retour en Angleterre est possible

Manchester City s'est assurée qu'une option de rachat de 25 millions d'euros a été incluse dans son accord pour vendre Enes Unal à Villlarreal, indique l'agent de l'attaquant, ajoutant que Monaco et une équipe d'Allemagne étaient intéressées.

Pepe confirme la sortie du Real Madrid

L'Union turque a rejoint la ville en 2015 de Bursaspor avant les sorts de prêt à Genk et NAC Breda avant d'impressionner complètement dans l'Eredivisie avec Twente.

Ses 18 buts en 32 matchs pour l'équipe d'Enschede ont vu de nombreuses équipes liées à Unal, mais c'est Villarreal qui l'a débarqué dans un mouvement de 15 millions d'euros.

L'agent d'Unal, Batur Altiparmak, a révélé que City ne voulait pas vendre l'attaquant mais compromis pour s'assurer qu'il puisse continuer son développement.

"Je ne peux pas donner le nom des équipes intéressées par Enes Unal", a déclaré Altiparmak BEIN Sports .

"Mais nos choix étaient à deux, une équipe d'Espagne et une équipe d'Allemagne. Nous avons choisi l'équipe de l'Espagne.

"Nous voulions que Enes joue pour le Villarreal parce qu'ils jouent en formation 4-4-2 depuis longtemps. Et à part Barcelone et le Real Madrid, ils ont l'habitude d'avoir possession contre chaque équipe. C'est pourquoi nous A décidé que le Villarreal était le meilleur et l'équipe de l'Allemagne était très triste. Ils voulaient vraiment signer Enes.

Lacazette laisse la porte ouverte pour le déménagement d'Arsenal

"Manchester City n'a pas gêné notre processus. Ils ont juste …

Lire la suite (en anglais)

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils