Moins de logiciels malveillants, meilleure qualité: AV-TEST

Alors que le nombre d'échantillons de logiciels malveillants repérés en 2016 a diminué par rapport à l'année précédente, les menaces ont été plus sophistiquées, selon le dernier rapport de sécurité de la société de recherche antivirus AV-TEST.

AV-TEST a identifié environ 127,5 millions d'échantillons de logiciels malveillants l'année dernière, ce qui représente une baisse de 14% par rapport aux 144 millions vus en 2015. Cela se traduit par environ 350 000 nouveaux échantillons chaque jour ou quatre nouveaux échantillons par Deuxième.

Le nombre d'échantillons a peut-être diminué, mais les logiciels malveillants deviennent de plus en plus sophistiqués, comme en témoignent les attaques de ransomware NotPetya et WannaCry, les Trojans bancaires et les menaces conçues pour cibler les dispositifs Internet of Things (IoT). Cela comprend un cryptage complexe et une flexibilité accrue dans le cas du ransomware et l'utilisation de logiciels malveillants spéciaux dans les attaques visant le réseau bancaire SWIFT.

Alors que la menace posée par ransomware a été mise en évidence par des attaques récentes, ce type de malware ne représente que moins d'un pour cent de la part totale du malware de Windows. Malgré la faible proportion, AV-TEST a souligné que, en raison de leur mode d'action et de leurs dommages potentiels, ces types de chevaux de Troie ne peuvent être considérés comme un phénomène marginal.

"Un niveau de distribution comparable aux virus traditionnels n'est pas nécessaire pour tirer le meilleur profit possible. Ransomware implique des «logiciels malveillants de haute technologie», qui recherchent avant tout leurs victimes dans un environnement commercial ciblé. Par exemple, les courriels infectés par ransomware sont envoyés presque …

Lire la suite (en anglais)

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils