Le FBI aide le Qatar dans le sondage «Hacking»: Source

Le FBI aide le Qatar à enquêter sur la source d'un «hack» présumé de médias d'Etat qui a déclenché des tensions diplomatiques dans le Golfe, a déclaré vendredi une source avec la connaissance de la sonde.

Une équipe du FBI a été à Doha la semaine dernière après que le gouvernement qatarien ait demandé l'aide des États-Unis suite à la réclamation d'une violation de sécurité sans précédent par les pirates informatiques le mois dernier, a déclaré la source à l'AFP

"Un soutien américain a été demandé et une équipe envoyée qui a été à Doha depuis vendredi dernier, en collaboration avec le ministère de l'Intérieur du Qatar", a déclaré la source.

Deux autres pays non nommés aident également la sonde.

Les résultats de l'enquête pourraient être publiés dès la semaine prochaine.

Le Qatar a déclaré qu'il annoncerait publiquement les résultats de l'enquête.

Doha a lancé la sonde après avoir accusé les pirates de publier des remarques fausses et explosives attribuées à Emir Sheikh Tamim bin Hamad Al-Thani sur le site Web de l'agence de presse du Qatar le mois dernier.

Les histoires l'ont cité en questionant l'hostilité des États-Unis vis-à-vis de l'Iran, en parlant de «tensions» entre Doha et Washington, commentant le Hamas et spéculant que le président Donald Trump pourrait ne pas rester longtemps au pouvoir

Les prétendus commentaires ont été faits après la visite de Trump dans la région à la fin du mois dernier.

Cependant, Doha a nié tous les commentaires et a déclaré qu'il avait été victime d'une «cybercriminalité honteuse».

Dans le même temps, le petit État du Golfe a déclaré qu'il avait également été victime d'une campagne médiatique hostile, en particulier aux États-Unis sur la question de son soutien supposé pour …

Lire la suite (en anglais)

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils