La Chine s'engage à lutter contre le piratage d'entreprise au Canada

La Chine s'est engagée à ne pas mener de cyberattaques parrainés par l'État contre la propriété intellectuelle des entreprises canadiennes, a déclaré lundi les deux parties.

L'accord a été conclu dans le cadre des négociations bilatérales en matière de sécurité et de commerce.

Les gouvernements occidentaux ont accusé les pirates chinois de voler de précieuses technologies exclusives et des secrets d'affaires de sociétés high-tech et pharmaceutiques, ainsi que des fabricants.

Pékin a rejeté publiquement les actes répréhensibles.

La Chine et le Canada "ont convenu qu'aucun gouvernement du pays ne conduirait ou ne soutiendrait sciemment un vol cybernétique de propriété intellectuelle, y compris des secrets commerciaux ou d'autres informations commerciales confidentielles, dans le but de fournir des avantages concurrentiels aux entreprises ou Secteurs commerciaux ", a déclaré un communiqué officiel.

Pékin a récemment signé des accords similaires avec l'Australie, la Grande-Bretagne, les États-Unis et d'autres, ce qui a accusé la Chine d'avoir commis une faute.

Au Canada, le cas le plus grave impliquait le piratage présumé en 2014 du Conseil national de recherches du Canada (NRC), dont l'agence d'écoute électronique du pays a déclaré qu'elle était menée par «un acteur parrainé par l'État chinois très sophistiqué . "

Le CNRC collabore avec des entreprises et des universités canadiennes sur des projets scientifiques et technologiques de pointe.

L'accord vient alors que le Canada et la Chine envisagent d'entrer dans des négociations de libre-échange et à la suite d'un retour sur les récents achats de sociétés canadiennes par la Chine.

Les sondages montrent que les Canadiens se préoccupent énormément des liens commerciaux accrus …

Lire la suite (en anglais)

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils