La Charte des Snoopers du Royaume-Uni doit être contestée à High Court


  • FrançaisFrançais


  • Publicités

    Le groupe des droits de l' Liberté a aujourd'hui obtenu l'autorisation de la Haute Cour Royaume-Uni de contester une partie de la Loi sur les pouvoirs d'enquête (IPA) du gouvernement du Royaume-Uni. L'IPA, surnommé la Charte des Snoopers, est devenu loi britannique en novembre 2016 et est entré en vigueur fin décembre.

    La liberté est autorisée à contester quatre aspects spécifiques de la Loi. La première est la collecte massive et aveugle des données de communication et de l'historique Internet de chacun. Les FSI doivent stocker ces données pendant 12 mois, mais doivent également les remettre aux agences d'Etat qui peuvent stocker, mener des données et faire un profil à leur volonté.

    C'est en dépit de la décision de la Cour de justice européenne que "la législation de l'UE s'oppose à une législation nationale qui prescrit la conservation générale et indiscriminée de données".

    Le deuxième défi est lié aux pouvoirs de « thématique et en vrac» de la Loi. Cela permet à la police et à d'autres agences d'accéder aux instruments électroniques, tels que les téléphones, les tablettes et les ordinateurs, que ce soit ou non le propriétaire est soupçonné d'être impliqué dans un crime.

    Le troisième permet à l'Etat de lire des textes, des messages instantanés et des courriels, et d'écouter les conversations – à nouveau sans exiger de suspicion d'activité criminelle.

    Le quatrième défi sera lié à la capacité des agences à acquérir et à lier des bases de données détenues par les secteurs public ou privé. "Ceux-ci contiennent des détails sur la religion, l'origine ethnique, la sexualité, les tendances politiques et les problèmes de santé, potentiellement sur toute la population", affirme Liberty; …

    Lire la suite (en anglais)

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Amélie Nadeau

    Formation en communication et en journalisme à Montpellier. Je suis en Freelance pour plusieurs sites thématiques et agences de médias. Spécialisée dans l'actualité généraliste, je me suis spécialisée dans l'actualité médicale.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Font Resize
    Contrast