L'intelligence artificielle prédit la durée de vie des patients – ScienceDaily

La capacité d'un ordinateur à prédire la durée de vie d'un patient simplement en regardant les images de leurs organes est un pas en avant pour devenir une réalité grâce à de nouvelles recherches menées par l'Université d'Adélaïde.

La recherche, maintenant publiée dans Nature journal Rapports scientifiques a des implications pour le diagnostic précoce de maladies graves et l'intervention médicale.

Des chercheurs de l'École de santé publique de l'Université et de l'École d'informatique, ainsi que des collaborateurs australiens et internationaux, ont utilisé l'intelligence artificielle pour analyser l'imagerie médicale des coffres de 48 patients. Cette analyse par ordinateur a permis de prédire quels patients seraient morts dans les cinq ans, avec une précision de 69% – comparable aux prédictions «manuelles» par les cliniciens.

C'est la première étude de ce type utilisant des images médicales et l'intelligence artificielle.

«La prédiction de l'avenir d'un patient est utile car elle permet aux médecins d'adapter les traitements à l'individu», explique l'auteur principal, le Dr Luke Oakden-Rayner, un radiologue et un doctorant de l'École de santé publique de l'Université de Adélaïde.

"L'évaluation précise de l'âge biologique et la prédiction de la longévité d'un patient ont jusqu'à présent été limitées par l'incapacité des médecins de regarder à l'intérieur du corps et de mesurer la santé de chaque organe.

"Notre recherche a étudié l'utilisation de« l'apprentissage en profondeur », une technique dans laquelle les systèmes informatiques peuvent apprendre à comprendre et à analyser des images.

"Bien que pour cette étude, seul un petit échantillon de patients a été utilisé, notre recherche …

Lire la suite (en anglais)

Note : Cet article est extrait et traduit automatiquement de flux RSS provenant de différents sites. Etant donné que ce sont des traductions automatiques, la qualité peut aller de l’acceptable au pire. Ces publications automatiques me servent à collecter suffisamment de données pour mes expérimentations avec le Deep Learning et le Framework TensorFlow.

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils