Les bactéries se libèrent de «speargun» moléculaire – ScienceDaily


De nombreuses bactéries sont armées de nano-spearguns, qu'elles utilisent pour combattre les concurrents indésirables ou les cellules hôtes knock-out. Le pathogène responsable de la tularémie, une maladie infectieuse hautement virulente, utilise cette arme pour échapper à sa prison dans des cellules défendant l'hôte. Des chercheurs du Biozentrum de l'Université de Bâle rapportent cette stratégie bactérienne dans le numéro actuel de " Nature Communications ."

La tularémie est une maladie infectieuse qui affecte principalement les lapins et les rongeurs, mais aussi les humains peuvent être infectés. La cause de cette maladie grave est la bactérie Francisella tularensis . Les biologistes de l'infection dirigés par le Prof. Marek Basler et le Prof. Petr Broz, du Biozentrum de l'Université de Bâle, démontrent sur une sous-espèce Francisella qui est inoffensive pour l'homme, comment ces bactéries échappent aux vésicules digestives en défense Cellules utilisant un nano-speargun.

Tularémie: une maladie infectieuse grave

Cette maladie zoonotique peut se propager aux humains principalement par des parasites tels que des tiques et des puces ou par une infection atmosphérique. Sans traitement médical, la maladie peut être fatale. "Le taux de mortalité peut atteindre trente pour cent", explique Broz. "Inhalation d'une douzaine Francisella bactéries est suffisante pour être infecté". Comme le pathogène est très contagieux et peut se propager rapidement dans l'air, il a été inclus dans l'arsenal des armes biologiques.

L'agent pathogène possède sa propre "arme"

La bactérie Francisella cependant, a une «arme» efficace, la soi-disant …

Lire la suite (en anglais)

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Font Resize
Contrast
Aller à la barre d’outils