Le musée des États-Unis renvoie la stèle égyptienne ancienne disparue depuis la Seconde Guerre mondiale

                                    

Un artefact ancien perdu dans le chaos de la Seconde Guerre mondiale. Un scientifique américain cherchant des armes secrètes nazies. Un archéologue qui a creusé dans des archives poussiéreuses pour prouver une intuition.
                                

                                       


      

Ce qui ressemble à l'intrigue d'un film d'Indiana Jones se transforme en une fin heureuse pour un musée allemand qui craint qu'il ait perdu une tablette de pierre précieuse de l'Egypte ancienne.

Le récit commence il y a plus de 3 000 ans sous le règne de Ramesses II, lorsque Ptahmose, maire de la ville égyptienne de Memphis, avait son portrait gravé sur une stèle.

Inusualmente, la dalle de pierre a été vitrée, aidant à préserver l'image de Ptahmose avec ses bras élevés dans le culte des anciennes divinités égyptiennes Osiris et Isis.

Les musées nationaux à Berlin ont acheté un fragment de la dalle d'une collection anglaise en 1910. Il a été affiché dans la capitale allemande jusqu'à la Seconde Guerre mondiale, lorsque les musées ont été fermés et de grandes parties de la collection déplacées à la sécurité en raison du bombardement aérien.

La stèle a été laissée derrière et enregistrée disparue, supposée détruite, après la guerre.

La Fondation du patrimoine culturel prussien, qui supervise les musées, a déclaré mardi que l'artefact a été redécouvert par un égyptologue néerlandais, Nico Staring, dans la collection du Kelsey Museum of Archaeology à l'Université du Michigan à Ann Arbor.

La recherche a montré qu'un scientifique néerlandais-américain, Samuel Abraham Goudsmit, avait acheté la stèle en 1945 à partir d'un …

Lire la suite (en anglais)

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils