Étude du «virus de rebond» – ScienceDaily

Les chercheurs de Southern Research étudient comment le virus Zika est capable de trouver un port sûr dans les tissus d'un hôte infecté et de se lancer à un rebond des semaines après que le virus a été apparemment dégagé par l'immunité Système.

La preuve d'un rebond du virus Zika, appelé «pic secondaire» suite à une infection initiale, a émergé lors d'un projet financé par le Southern Research pour déterminer la progression du virus dans les macaques cynomolgus infectés.

Dans cette étude, les chercheurs ont trouvé une présence de l'ARN viral, toujours croissante, un marqueur scientifique pour la présence du virus lui-même, dans les testicules des singes. L'épandage prolongé du virus a également été détecté dans les urines.

"Nous avons émis l'hypothèse que le virus Zika utilise le tissu immunitaire privilégié en tant que réservoir et se met en dormance, ou en mode de faible réplication, se cachant juste là-bas", a déclaré Fusataka Koide, directeur associé de recherche sur les maladies infectieuses à Southern Research.

"Lorsque le statut immunitaire change dans l'hôte, le virus pourrait recommencer", at-il ajouté. "Une mutation adaptative et un processus de sélection post-infection pourraient également contribuer à l'établissement réussi du virus Zika dans un hôte".

Bien qu'une compréhension plus profonde de ce rebond du virus Zika soit nécessaire, un possible pic secondaire du virus pourrait conduire à de nouveaux défis pour les entreprises qui tentent de développer des agents antiviraux pour le traitement post-infection.

"Ils devront étudier le mécanisme de l'apparition de l'infection pour élaborer une stratégie efficace pour le médicament", a déclaré Koide. "Peut-être que ça va …

Lire la suite (en anglais)

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils