La lumière synchrotron utilisée pour montrer la domestication humaine des graines de 2000 av. J.-C.

                                    

                    
                 La lumière synchrotron utilisée pour montrer la domestication humaine des graines de 2000 av. J.-C.

            

    
    

        Une tranche à travers l'image de la graine de chevalier. Crédit: Diamond Light Source
    

Des scientifiques de l'UCL ont utilisé l'installation de synchrotron du Royaume-Uni, Diamond Light Source, pour documenter pour la première fois le taux d'évolution de l'amincissement des couches de semences, un marqueur majeur de la domestication des cultures, à partir de vestiges archéologiques.
                                

                                       


      

Rédaction dans la revue Rapports scientifiques les auteurs présentent des preuves de l'amincissement de la couche de graines entre 2 000 av. J.-C. et 1 200 av. J.-C. dans le chevalgramme des légumineuses (Macrotyloma uniflorum), un haricot communément consommé dans le sud de l'Inde.

En utilisant la technique de tomodensitométrie à rayons X à haute résolution (HRXCT) sur la ligne de diamant I13-2 les chercheurs ont pu mesurer pour la première fois l'épaisseur du revêtement sur toute la semence

"L'épaisseur de la couche de graine est un excellent indicateur de la domestication, car les couches plus minces signifient une germination plus rapide d'une graine lorsqu'elle est arrosée", explique Dorian Fuller, co-auteur sur le papier. "Mais les méthodes conventionnelles de regarder le manteau de semence nécessitent la destruction et la destruction de spécimens archéologiques"

"Être capable de regarder l'épaisseur de la couche de graine sans casser l'échantillon est possible par d'autres méthodes, mais vous ne pouvez regarder qu'un point sur la graine", ajoute Charlene Murphy, co-auteur sur le papier. "La ligne de feu à Diamond nous a permis de regarder l'ensemble de la semence et a montré des variations considérables dans l'épaisseur de la couche de semence de l'échantillon individuel"

C'est la première fois que HRXCT a été appliqué à des graines archéologiques entières, avec des résultats suggérant que les tests précédents d'épaisseur de mesure spot pourraient être trompeurs. Sur les douze échantillons analysés, les graines pourraient être classées en deux groupes distincts, des couches de graines plus épaisses (type sauvage), avec des épaisseurs moyennes supérieures à 17 micromètres et des couches de graines plus minces (plus domestiquées) entre 10 et 15 micromètres

.

Les résultats indiquent que la domestication du chevalgram a eu lieu au cours du deuxième millénaire av. J.-C., avec une chaussee des manteaux fixée en épaisseur au début de la septiérie après J.-C. Les résultats montrent également que le potentiel de HRXCT doit être utilisé pour examiner une variété de grains et légumineuses domestiques, comme les pois.

Christoph Rau, principal Beamline Scientist sur I13, où le travail a été réalisé, indique que "The beamline est un outil unique et est impliqué dans une large gamme d'applications à partir de de tissus biologiques à La recherche paléontologique. Dans ce cas, la ligne de faisceau a permis à l'équipe de produire des images 3D des graines avec une résolution incroyable de l'échelle micrométrique, sans endommager leurs précieux échantillons "

"Nous continuons à travailler avec Diamond pour regarder d'autres graines archéologiques intéressantes, et comment elles sont devenues domestiquées", conclut Fuller. "Les pois sont un excellent exemple de cela: les pois sauvages sont éjectés de leurs gousses naturellement, mais les pois domestiques ne quittent que la casse lorsque le cultivateur les enlève – une relation assez symbiotique".
                                                                

                                        
                                         Explorer plus loin:
                                         Pourquoi les chasseurs-cueilleurs ont-ils commencé à cultiver?
                                    

                                         Plus d'informations:
                                        Charlene Murphy et al., Amincissement de la couche de semence lors de la domestication du chevalgramme (Macrotyloma uniflorum) documentée par tomographie synchrotron de graines archéologiques Rapports scientifiques (2017). DOI: 10.1038 / s41598-017-05244-w
                                        

                                
                                

                                                                                            

Référence du journal:
                                                                                                             Rapports scientifiques
                                                        
                                                        
                                                    
                                                

                                                                                                                                        

                                                     Fourni par:
                                                                                                             Source de lumière diamant
                                                        

                                                        
                                                                                                    

                                                   
                                        

                                    

                                    
                                    

                                                                    

Lire la suite

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils