une femme fouettée pour avoir oublié de rire pendant son viol


  • FrançaisFrançais


  • Une indonésienne a été condamnée à 6 mois de prison et 200 coups de fouet. Son crime ? Avoir été violée par un groupe d’hommes et avoir oublier d’en rire et de remercier ses violeurs. Un acte indécent pour le pays. 

    Six mois de prison et 200 coups de fouet, c’est la sentence que devra subir une jeune Saoudienne de 19 ans. Enlevée par deux agresseurs alors qu’elle se trouvait dans la voiture d’un ami, la jeune femme a ensuite été violée par soixante-dix hommes, peut-on lire dans l’Indonesian Express. La victime aurait également oublié de remercier ses agresseurs. Une bavure selon la loi indonésienne.

    Cette dernière exige en effet que toutes les femmes violées remercient chaleureusement leurs généreux violeurs. Initialement fixée à 90 coups de fouet, la sentence de la victime a été revue à la hausse pour avoir enfreint cette loi. L’avocat de la jeune femme, Abdul Chong , a fait appel de cette décision. Mais en vain. Sa…

    Lire la suite

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Amélie Nadeau

    Formation en communication et en journalisme à Montpellier. Je suis en Freelance pour plusieurs sites thématiques et agences de médias. Spécialisée dans l'actualité généraliste, je me suis spécialisée dans l'actualité médicale.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

    Font Resize
    Contrast