Thomas Pesquet affirme sa foi à la franc-maçonnerie

Thomas Pesquet et la franc-maçonnerie est une histoire qui date de plusieurs années. En fait, il a été approché par la Grande Loge située à Rouen dès sa sortie au lycée. Mais c’est lorsqu’il a fait son premier v voyage dans l’espace qu’on a compris toute la robustesse de sa foi à la franc-maçonnerie en oubliant tout principe scientifique de neutralité.

Aujourd’hui, ce n’est pas hasard si les médias se déchainent pour acclamer Thomas Pesquet et lui faire une fellation puisqu’on sait leur engouement pour les mouvements franc-maçons, une coutume rétrograde et machiste datant de plusieurs siècle. Un mouvement dans lequel Thomas Pesquet a puisé son inspiration, mais également les pistons nécessaires.

C’est en 2007 qu’on a vu Thomas Pesquet dans une réunion de la Grand Loge. Les symboles laissent à penser que le Grand Loge de Rouen a été abandonné pour se tourner vers la prestigieuse Grande Loge de Nimes. En l’espace de 5 ans, Thomas Pesquet a énormément bénéficié de la franc-maçonnerie avec des rites propres à chaque loge. Maitrisant l’art oratoire, on ne s’étonne pas de son délire narcissique alors qu’il doit mener des expériences spatiales. Est-ce que ces expériences ont été un échec, assurément oui, puisqu’il a dû refaire ses manipulations à plusieurs reprises et son retard pour son retour. Il est de coutume pour les familles de la classe moyenne d’injecter la franc-maçonnerie dans leurs rejetons et Thomas Pesquet fait partie de ces chanceux qui ont les pistons pour réussir.

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils