Selon une étude, l’Aïd n’est pas une raison suffisante pour faire la bise à ce con de voisin que vous détestez

À chaque Aid, le spectre de la bise forcée plane sur vos joues. En effet, cette bise traditionnelle qui aboutit à 30 jours de jeûne et de mauvaise haleine continue d’effrayer et de terroriser les hommes et les femmes dont la sociabilité ne dépasse pas la moyenne. C’est un véritable poison qui pourrit votre jour de fête : tendre la joue un million de fois durant la journée en répétant la même formule de politesse, voisins, cousins, amis, amis des amis etc…. Il y a toute une faune qui tente d’agresser votre joue voire votre bouche pour les moins chanceux. Afin d’y remédier, des experts en sociologie et psychologie de la bise viennent de révéler un résultat surprenant qui va sans doute changer la vie des Algériens le jour de l’Aid. En effet, l’étude démontre clairement que vous, les victimes de la bise d’El Fitr, pouvez en toute sécurité refuser à faire la bise aux personnes non-désirables : famille et amis inclus. En vous donnant des astuces…

Lire la suite

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils