Messahel «Si la Mauritanie n’avait pas annoncé la fermeture de la frontière, on s’en serait jamais rendu compte»


Le ministre algérien des affaires étrangères a réagi à la fermeture de la frontière mauritano-algérienne suite à la décision unilatérale de Nouakchott de classer la région “zone militaire interdite aux civils”. Dans une déclaration à la presse, Messahel a précisé que la frontière mauritano-algérienne c’est comme le bac à l’assemblé populaire nationale : personne ne l’a jamais passé. “J’ai ici sous mes yeux un document de la police des frontières dressant la liste de tous les ressortissants Algériens qui se sont rendus en Mauritanie via cette frontière depuis 1962. Je vais vous en citer les noms : (Messahel marque un silence de trois secondes). Voilà, c’est tout, c’est-à-dire personne!!” constate par l’absurde le ministre qui poursuit sa démonstration en rappelant que si le ministre de la défense Mauritanien n’avait pas annoncé en grande pompe la fermeture de la frontière à la télévision, personne ne serait jamais rendu compte…

Lire la suite

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Font Resize
Contrast
Aller à la barre d’outils