Manuel Valls : Plus proche du babouin que de l’Homo sapiens selon une étude génétique

Par un pur hasard, une étude génomique impliquant des caractéristiques faciales révèlent que Manuel Valls possède des caractéristiques génétiques qui sont davantage proches du babouin que de l’Homo Sapiens.

Une étude génomique impliquant des caractéristiques faciales révèlent que Manuel Valls possèdent des caractéristiques génétiques qui sont davantage proches du babouin que de l'Homo Sapiens.

L‘étude a été mené par Carrie J. Jones et Maria D. Crawford, généticiennes à l’Institute of Genomic Sciences and Human Cognition aux Pays-Bas. Depuis plusieurs années, les études génomiques font des progrès foudroyants avec l’avènement du Big Data. Les chercheurs disposent de grandes bases de données qui répertorient les caractéristiques génétiques et physiques pour détecter des maladies ou autre.

Dans leur analyse, publiée dans la revue Genome and Applied Biology, les chercheurs ont découvert avec grande surprise que de nombreuses personnalités possèdent un patrimoine génétique qui n’est pas entièrement celui de l’Homo sapiens. Ils ont trouvé 14 personnes avec des caractéristiques génétiques différentes et Manuel Valls est le candidat heureux pour la France.

Ainsi, le patrimoine génétique de Manuel Valls contient 22 % des gènes provenant du babouin en sachant que le babouin est un parent assez éloigné sur l’arbre généalogique des primates. Mais une autre surprise est l’élasticité physiologique. Les humains ont une peau qui n’est pas élastique parce qu’ils n’ont pas de poils. L’évolution a fait que la peau des Homo sapiens s’est durci. Mais pour Manuel Valls, les chercheurs ont remarqué que la peau de son visage a préservé la même élasticité que celle du babouin qui possède encore tous ses poils. Les chercheurs n’arrivent pas à expliquer cette différence. Quand on leur a posé la question si cela avait un impact sur le cerveau, les chercheurs ont préféré ne pas répondre en estimant qu’il faudrait encore plus de recherches pour voir un lien entre le babouin et le cerveau de Manuel Valls.

Dans un communiqué, Manuel Valls s’est félicité qu’il ait pu contribuer à l’étude sur les origines de l’Homo sapiens en ajoutant que cela prouve sa contribution à la science pendant son mandat de premier ministre.

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils