Le marché de la drogue saturé, les délinquants se tournent vers la politique

Les braquages et le trafic de drogues n’offrent plus de débouchés aux délinquants, qui sont de plus en plus nombreux à se faufiler en politique. Les victimes sont devenues des électeurs.

Les données de l’Office central pour la répression de la fraude politique (OCRFP) rapportées par TV5, révèlent que la politique serait en passe de devenir le nouveau marché fructueux de la délinquance française. Jusqu’à présent portée sur le trafic de drogues et les braquages, les délinquants se tourneraient de plus en plus vers l’exploitation des électeurs, souvent naïfs.

«Nous étions persuadés que les cités échappaient au phénomène de la politisation […] mais aujourd’hui les choses ont changé», commente Jean-Marc Larousse, le patron de l’OCRFP, organisme rattaché au ministère de l’Intérieur. Le phénomène aurait selon lui pris de l’importance depuis 2014. A l’époque, seuls quelques cas étaient recensés : en 2016, près de…

Lire la suite

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils