Jugée pour avoir aidé des dizaines de chats migrants, Célestine Durant a été relaxée


Célestine Durant avait été arrêté en juillet dernier à Vintimille, au nord-ouest de l’Italie, pour avoir nourris et tenté de faire passer clandestinement une famille de chats birmans en France.

Dans son réquisitoire prononcé mi-mars, la procureure Louise Lonvain a requis trois ans et quatre mois de prison ferme ainsi que 50 000 € d’amende, rejetant tout « état de nécessité ». En l’absence, contrairement à la France, d’une clause humanitaire pour l’aide désintéressée aux animaux migrants, la défense a invoqué cet « état de nécessité » qui autorise un délit s’il est commis en dernier ressort pour éviter de graves dommages à des êtres vivants.

Jeudi 7 juillet, Célestine Durant a été relaxée par le tribunal italien d’Imperia. Le verdict a été accueilli par les applaudissements de plusieurs dizaines de militants venus soutenir la vieille dame.

« Un procès politique »

« On attend la décision de la procureure, qui peut faire…

Lire la suite

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Font Resize
Contrast
Aller à la barre d’outils