Jugée pour avoir aidé des dizaines de chats migrants, Célestine Durant a été relaxée


  • FrançaisFrançais


  • Célestine Durant avait été arrêté en juillet dernier à Vintimille, au nord-ouest de l’Italie, pour avoir nourris et tenté de faire passer clandestinement une famille de chats birmans en France.

    Dans son réquisitoire prononcé mi-mars, la procureure Louise Lonvain a requis trois ans et quatre mois de prison ferme ainsi que 50 000 € d’amende, rejetant tout « état de nécessité ». En l’absence, contrairement à la France, d’une clause humanitaire pour l’aide désintéressée aux animaux migrants, la défense a invoqué cet « état de nécessité » qui autorise un délit s’il est commis en dernier ressort pour éviter de graves dommages à des êtres vivants.

    Jeudi 7 juillet, Célestine Durant a été relaxée par le tribunal italien d’Imperia. Le verdict a été accueilli par les applaudissements de plusieurs dizaines de militants venus soutenir la vieille dame.

    « Un procès politique »

    « On attend la décision de la procureure, qui peut faire…

    Lire la suite

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Amélie Nadeau

    Formation en communication et en journalisme à Montpellier. Je suis en Freelance pour plusieurs sites thématiques et agences de médias. Spécialisée dans l'actualité généraliste, je me suis spécialisée dans l'actualité médicale.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

    Font Resize
    Contrast