Comme le veut la tradition, le taureau qui a tué le torero espagnol a été pendu en place publique.

 

Comme le veut la tradition, le taureau qui a provoqué la mort du torero espagnol Ivan Fandino à Béziers ce samedi 17 juin a été pendu en place publique dans la commune de Irun au nord de l’Espagne. Plusieurs centaines de personnes ont assisté à la pendaison de l’animal dont l’agonie a duré plusieurs heures.

Le matador basque Ivan Fandino, est mort dans la soirée du samedi 17 juin à l’hôpital de Mont-de-Marsan, où il avait été transporté en urgence après avoir été encorné lors d’une corrida à Aire-sur-l’Adour (Landes). Le torero, qui a été traité au bloc chirurgical de l’arène d’Aire-sur-l’Adour, est mort à son arrivée à l’hôpital.

Ivan Fandino, âgé de 36 ans, effectuait un quite – une passe de cape – lorsqu’il s’est pris les pieds dans sa capote et a trébuché au sol. L’homme a alors été encorné par le taureau dans le haut du corps. Auparavant, le matador avait triomphé en coupant une oreille lors…

Lire la suite

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, Moyenne : 1,00 de 5)
Loading...

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Davida dit :

    Encore de la désinformation. La photo du taureau pendu a été prise en Chine.

    A voir ici : http://chantouvivelavie.centerblog.net/10986-atrocite

  2. benito dit :

    Meme pas vrai, vous publiez des coneries, il cest rien pase a Irun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils