Bouteflika, Gaid Salah et Haddad profiteront de la session des retardataires pour passer leur Bac


  • FrançaisFrançais


  • Publicités

    Et si l’annonce d’organiser une session spéciale bac n’était qu’une mise en scène pour offrir possibilité à plusieurs hauts fonctionnaires de l’état de passer enfin l’examen national ?

    En effet, une centaine de responsables ont annoncé leurs candidatures au baccalauréat 2017, session retardataire. Parmi eux, le président Bouteflika qui a déjà échoué au bac malien à Bamako en 1957, Gaid Salah qui s’amusait à jouer au Legos militaires pendant que ces copains passaient le bac ou faisaient la guerre ou encore Ali Haddad qui n’a pas pu passé la 2ème année primaire parce que c‘est un con tout simplement. Si le ministère de l’éducation s’est pour l’instant refusé à tout commentaire, celui de l’intérieur se propose d’organiser cette épreuve exceptionnelle puisque « ce sont les leurs « qui sont concernés dans ce bac et promet de sécuriser l’examen et lutter contre les fraudes avec la même efficacité que pendant les…

    Lire la suite

    N'oubliez pas de voter pour cet article !
    1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
    Loading...

    Amélie Nadeau

    Formation en communication et en journalisme à Montpellier. Je suis en Freelance pour plusieurs sites thématiques et agences de médias. Spécialisée dans l'actualité généraliste, je me suis spécialisée dans l'actualité médicale.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Font Resize
    Contrast