Bouteflika contrôlé positif lors de son dernier déplacement


Souvenez-vous il y a un peu plus d’un mois lors des élections législatives, le président algérien a surpris tout le monde et fait taire toutes les mauvaises langues en accomplissant son devoir électoral dans une école primaire à El Biar.

Mais ce dernier déplacement du “Nadal” de la politique algérienne ne s’est pas passé comme prévu. En effet, l’agence mondiale antidopage vient de publier un communiqué annoncent le contrôle positif du président Bouteflika à plus de 35 substances interdites ; des analyses faites sur la salive du président contiendrait de L’EPO, du turinabol et des stéroïdes anabolisants.

C’est le laboratoire espagnol Balco qui serait derrière le plus gros dopage de tous les temps. Selon les médias ibériques, Bouteflika se dopait depuis 20 ans, les doutes et les suspicions ont terni l’éclat de ses performances à partir de sa première victoire en 1999. Mais les premiers doutes sont apparus dès avril 2004, quand Bouteflika avait…

Lire la suite

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Font Resize
Contrast
Aller à la barre d’outils