Un chercheur marocain aurait mis au point une alternative à base d’huiles essentielles

Adnane Remmal, professeur et chercheur en biologie à l’université de Fès (Maroc).

Adnane Remmal, professeur et chercheur en biologie à l’université de Fès (Maroc). — Capture d’écran Youtube / EPOfilms

Son invention pourrait révolutionner le monde de la médecine.

Adnane Remmal, professeur et chercheur en biologie à l’université de Fès (Maroc), a mis au point une substance naturelle qui rendrait à nouveau opérationnels des antibiotiques devenus inopérants à cause de la résistance de certaines bactéries.

 

A lire aussi : Une Américaine tuée par une bactérie résistante à 26 antibiotiques

Le Prix de l’inventeur 2017 de l’Office européen des brevets

A terme, les huiles essentielles contenues dans ce traitement pourraient même se substituer aux antibiotiques.

Le chercheur marocain a récemment reçu le Prix de l’inventeur 2017 de…

Lire la suite

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils