Pas de lien avec la composition des tampons


Illustration de règles douloureuses.

Illustration de règles douloureuses. — Martin Lee / Rex Featur/REX/SIPA

  • Pour mener à bien son étude, le centre national de référence des staphylocoques a collecté 700 tampons hygiéniques afin de les analyser
  • L’infection ne serait pas directement liée à l’utilisation des tampons selon les chercheurs

En octobre,le centre national de référence des staphylocoques, basé à Lyon, lançait une vaste collecte de tampons hygiéniques pour faire avancer la recherche sur les
chocs toxiques liés aux règles. Neuf mois plus tard, il livre les premiers résultats de son étude. Voici ce qu’il faut en retenir.

A lire aussi : Origine, symptômes et séquelles du choc toxique lié aux règles, une maladie méconnue et virulente

Comment se développe…

Lire la suite

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Font Resize
Contrast
Aller à la barre d’outils