Nouvelles médicales d'aujourd'hui: les cerveaux des personnes bulimiques peuvent réagir différemment aux indices alimentaires


Une nouvelle étude sur le scanner du cerveau montre que les cerveaux des femmes souffrant de boulimie procèdent à des signaux alimentaires différemment, expliquant éventuellement pourquoi le stress aigu entraîne une consommation excessive d'eau.

Lire la suite (en anglais)

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Font Resize
Contrast
Aller à la barre d’outils