Les scientifiques développent une nouvelle classe de médicaments contre la douleur sans effets secondaires dangereux

      

        

Les scientifiques de Freie Universität Berlin et Charité – Universitätsmedizin Berlin au campus Benjamin Franklin ont développé une nouvelle classe de médicaments contre la douleur. À l'aide de nouvelles méthodes de synthèse chimique, la morphine conventionnelle pour la douleur a été couplée aux molécules porteuses, appelées nanocarriers. Leur lien n'est brisé que dans le tissu cible, dans le cas de blessures dans l'environnement enflammé, de sorte que la morphine ne peut pas causer d'effets secondaires sur les tissus sains tels que le cerveau ou la paroi intestinale. Les résultats de la recherche ont été publiés dans le dernier numéro du journal scientifique eLife.

Les opioïdes sont de fortes substances anti-douleur. Ils sont utilisés en particulier pour les douleurs causées par les lésions aux tissus et l'inflammation, par exemple, après les opérations ou pour traiter l'arthrite ou les tumeurs. Les effets secondaires courants, parfois dangereux, incluent les vertiges, les nausées, la constipation, voire l'arrêt respiratoire. Au moyen de méthodes de synthèse chimique innovantes, menées par des scientifiques du groupe Prof. Dr. Rainer Haag à l'Institut de chimie et de biochimie, Freie Universität Berlin, l'équipe de chercheurs a pu développer une nouvelle classe de molécules. En collaboration avec le groupe dirigé par le Prof. Dr. Christoph Stein au Département d'Anesthésiologie et de Médecine Opérationnelle Intensive de Charité-Universitätsmedizin Berlin, ils ont pu prouver que le conjugué polymère nouvellement développé «Polyglycérol morphine» n'a pris effet qu'en enflammé …

Lire la suite (en anglais)

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils