Les mascottes publicitaires favorisent le surpoids

Un lien d’amitié

Si un lourd effort est à concéder, il est sans conteste nécessaire. Car cela ne fait aucun doute, les mascottes ont bel et bien un effet délétère et durable sur les comportements alimentaires. De fait, qui ne garde pas un souvenir ému de ses Coco Pops ou de ses biscuits Prince ?

De fait, un lien fort se tisse entre les mascottes et les plus jeunes, s’approchant presque de l’amitié. Et les effets s’observent concrètement. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, la publicité ciblée sur les enfants, qui fait la promotion d’aliments riches en gras, sucre et sel, est fortement associée à l’obésité.

« Les enfants sont incapables de faire la différence entre la publicité et le divertissement, confirme Monique Goyens, directrice générale du BEUC. Les commerciaux l’ont bien compris, mais la santé des enfants devrait passer avant les bénéfices. » Ceux-ci sont conséquents. Rien qu’en 2013, le géant Disney a gagné 41…

Lire la suite

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils