Le choléra: maladie potentiellement foudroyante et fléau des pauvres


Un enfant yéménite suspecté d'être infecté par le choléra, le 15 mai 2017 dans un hôpital de Sanaa-AFP/
Un enfant yéménite suspecté d’être infecté par le choléra, le 15 mai 2017 dans un hôpital de Sanaa-AFP/

Le choléra, qui frappe le Yémen avec plus de 100.000 cas suspects et 789 morts, est une maladie hautement contagieuse pouvant tuer en quelques heures, qui affecte avant tout les populations pauvres et qui demeure un signe de misère, catastrophe ou guerre.

Le choléra est une infection diarrhéique aiguë provoquée par l’absorption d’aliments ou d’eau contaminés par une bactérie, le bacille du choléra. C’est une maladie relativement facile à traiter si elle est traitée à temps par sels de réhydratation orale, rappelle l’OMS.

“Le choléra reste à l’échelle mondiale une menace pour la santé publique et un indicateur de l’absence d’équité et de l’insuffisance du développement social”, souligne l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Un bilan annuel de cette organisation comptabilisait pour l’année 2015 42 pays touchés par des cas de…

Lire la suite

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Font Resize
Contrast
Aller à la barre d’outils