Le bisphénol A reconnu comme perturbateur endocrinien


L'Agence européenne des produits chimiques,  a reconnu le bisphénol A comme perturbateur endocrinien-AFP/Archives/REMY GABALDA
L’Agence européenne des produits chimiques, a reconnu le bisphénol A comme perturbateur endocrinien-AFP/Archives/REMY GABALDA

L’Agence européenne des produits chimiques, l’ECHA, a reconnu le bisphénol A, déjà classé dans sa liste des “substances extrêmements préoccupantes”, comme perturbateur endocrinien, a annoncé vendredi l’organisme basée à Helsinki.

Le comité en charge “s’est accordé à l’unanimité sur le fait que le bisphénol A est un perturbateur endocrinien”, a indiqué l’ECHA dans un communiqué.

Le bisphénol A (BPA), utilisé notamment dans l’industrie du plastique, était déjà présent sur cette liste des “substances extrêmement préoccupantes” pour sa toxicité sur le système reproductif.

L’ECHA lui reconnaît désormais en supplément des caractéristiques de perturbateurs endocriniens (PE), ces substances nocives pour le fonctionnement hormonal que l’on retrouve dans de nombreux produits de la vie courante (jouets, peintures,…

Lire la suite

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Font Resize
Contrast
Aller à la barre d’outils