l’appel du président de l’EFS aux jeunes générations


François Toujas, président de l’Etablissement français du sang (EFS), rappelle que chaque année, près de 10 % des donneurs ne sont plus éligibles aux dons et doivent être remplacés.

Un salarié du constructeur de camions de pompiers Camiva fait don de son sang, le 16 juillet 2012, à l'Etablissement Français du Sang (EFS) de Chambéry, en Savoie.

Si les besoins en dons du sang ne marquent, tout au long de l’année, aucune pause, la Journée mondiale du donneur de sang, qui se tient le 14 juin, demeure une date-clé pour sensibiliser la population à ce sujet. Pour l’occasion, environ 300 points de collectes temporaires sont installés à travers la France.

François Toujas, président de l’Etablissement français du sang (EFS), rappelle que l’organisme a besoin d’un perpétuel renouvellement des donneurs.

Pour beaucoup de cas, le sang ne possède pas de substituts. Y a t-il un besoin particulier en ce moment ?

François Toujas : Heureusement, nous ne manquons jamais de stocks de sang à court terme. Nous avons…

Lire la suite

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Font Resize
Contrast
Aller à la barre d’outils