La ministre de la santé envisage de rendre onze vaccins obligatoires

Dans un entretien au « Parisien », Agnès Buzyn souligne la recrudescence de maladies infantiles. Aujourd’hui, seuls trois vaccins sont obligatoires.

Agnès Buzyn, ministre des solidarités et de la santé, participe au conseil des ministres au Palais de l'Elysée à Paris, le 18 mai.

La ministre des solidarités et de la santé Agnès Buzyn affirme dans un entretien au Parisien, vendredi 16 juin, qu’elle envisage d’élargir l’obligation vaccinale pour les enfants. Seuls trois vaccins sont pour l’heure obligatoires : contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite. Cette médecin de profession souhaite porter ce nombre à onze, alors que certaines maladies infantiles connaissent une recrudescence. « Je déteste la coercition (…) mais là, il y a urgence », estime-t-elle.

« Aujourd’hui, en France, la rougeole réapparaît. Il n’est pas tolérable que des enfants en meurent. Dix sont décédés depuis 2008 », fait ainsi valoir Mme Buzyn. Aux yeux de la ministre, la mise…

Lire la suite

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils