La liste des cosmétiques « indésirables » d’UFC-Que Choisir dépasse 1.000 produits

Le siège de l'association UFC-Que Choisir, en mars 2014 à Paris-AFP/Archives/JACQUES DEMARTHON
Le siège de l’association UFC-Que Choisir, en mars 2014 à Paris-AFP/Archives/JACQUES DEMARTHON

Plus de 1.000 produits figurent désormais dans une liste régulièrement actualisée par l’UFC-Que Choisir sur des cosmétiques aux substances jugées « indésirables », a annoncé mercredi l’association, exhortant une nouvelle fois les pouvoirs publics à agir, notamment contre les perturbateurs endocriniens.

Lors d’un précédent pointage en février, un an après avoir initié sa liste, l’UFC-Que Choisir avait appelé les consommateurs à alimenter eux-mêmes sa base de données, qui épinglait alors 400 produits.

L’association identifie désormais 12 composés « préoccupants » (perturbateurs endocriniens, allergisants, irritants, etc.), contre 11 précédemment, et a repéré 23 produits incorporant dans leurs formules des substances « rigoureusement interdites » et pourtant vendus sur le marché, selon son communiqué.

L’UFC-Que Choisir réclame le « retrait immédiat » de ces…

Lire la suite

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils