Un American Staffordshire semblable à Ollie – ARDEA/MARY EVANS/SIPA

Olivia Doll n’est pas une chercheuse comme les autres. Membre de sept comités de rédaction de journaux médicaux, cette universitaire est en réalité… un chien, qui aime passer son temps à chasser les oiseaux.

Aucune erreur là-dedans, et c’est bien ce qui pose problème au maître de cet american terrier nommé Ollie, Mike Daube, rapporte Slate.

Un chien relecteur

L’homme, bel et bien professeur de politique de la santé à l’université Curtin en Australie, a créé un CV à son animal à quatre pattes et a proposé sa candidature comme relecteur dans plusieurs revues scientifiques pour dénoncer les…