Grossophobie: « J’étais grosse mentalement, avant de l’être physiquement »

Dans On ne naît pas grosse, Gabrielle Deydier brise le tabou de la grossophobie. Dans ce récit personnel, elle dénonce les discriminations dont sont victimes les 16% de Français obèses.

« Après avoir été méprisée et jugée pendant des années, j’ai décidé d’écrire pour ne plus m’excuser d’exister ». Dans un ouvrage paru le 15 juin, On ne naît pas grosse (Editions Goutte d’or), Gabrielle Deydier, 38 ans, fondatrice du webzine culturel Ginette Le Mag dénonce la grossophobie de la société, littéralement « la phobie des gros ». Entre témoignage très personnel et enquête journalistique. 

Qu’est-ce que la grossophobie?  

Au-delà des moqueries, la grossophobie est le fait de discriminer une personne parce qu’elle est grosse. Cela peut aller des insultes dans la rue au fait de ne mettre que des chaises avec accoudoirs aux…

Lire la suite

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils