Grossesse. Limitation du valproate – France



La mention « Dépakote » ou « Dépamide + grossesse = interdit » ainsi qu'un pictogramme représentant une femme enceinte, entourée par un rond rouge barré, figureront, désormais, sur les boîtes de ces médicaments contenant du valproate.
La mention « Dépakote » ou « Dépamide + grossesse = interdit » ainsi qu’un pictogramme représentant une femme enceinte, entourée par un rond rouge barré, figureront, désormais, sur les boîtes de ces médicaments contenant du valproate.

La prise de valproate, pendant la grossesse, va devenir de plus en plus rare et ce, afin d’éviter le risque de malformations du foetus, a annoncé, hier, l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM).

Les médicaments, Dépakote et Dépamide, qui contiennent la molécule valproate, à l’origine du scandale de la Dépakine, sont désormais interdits aux femmes bipolaires enceintes. Outre leur interdiction aux femmes en cours de grossesse, ils sont également contre-indiqués chez les patientes bipolaires, en âge de procréer, et n’ayant pas une contraception efficace, a annoncé l’Agence du médicament (ANSM), hier, lors d’une…

Lire la suite

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Font Resize
Contrast
Aller à la barre d’outils