Deux expériences confirment la nocivité pour les abeilles d’un insecticide


Récoltes et dégustations de miel, découverte de la vie d'une ruche, films, ateliers pédagogiques, expositions...: l'abeille va être célébrée pendant trois jours à partir de jeudi, à travers une série de manifestations baptisées
Récoltes et dégustations de miel, découverte de la vie d’une ruche, films, ateliers pédagogiques, expositions…: l’abeille va être célébrée pendant trois jours à partir de jeudi, à travers une série de manifestations baptisées “Apidays”.-AFP/Archives/Yuri KADOBNOV

Deux des expériences les plus étendues menées à ce jour dans la nature, en Europe et au Canada, ont confirmé la nocivité des insecticides agricoles néonicotinoïdes pour les abeilles et autres pollinisateurs qui y sont exposés.

Les résultats de ces études, publiées jeudi dans la revue américaine Science, révèlent aussi que l’environnement local et l’état de santé des ruches peuvent moduler les effets des néonicotinoïdes, dits pesticides “tueurs d’abeilles” et largement utilisés dans l’agriculture.

Mais ces substances chimiques, qui agissent sur le système nerveux des insectes, ont dans l’ensemble “des effets nettement délétères” sur ces pollinisateurs essentiels à de…

Lire la suite

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Font Resize
Contrast
Aller à la barre d’outils