Des milliers de failles découvertes dans les pacemakers


Deux chercheurs ont mis à jour plus de 8000 bugs que des pirates pourraient exploiter pour prendre le contrôle de stimulateurs cardiaques implantés.

Les pacemakers ne sont pas à l’abri d’un piratage informatique. Sept stimulateurs cardiaques de quatre marques différentes possèdent environ 8600 vulnérabilités dans leur code informatique, selon une étude. Une publication qui intervient peu de temps après l’émergence d’un virus qui a paralysé de nombreux systèmes dans le monde au début du mois, dont la sécurité sociale britannique. 

L’étude a été menée par deux chercheurs de la compagnie de sécurité Whitescope. Billy Rios et Jonathan Butts expliquent que les fabricants de pacemakers font face à des “sérieux défis” s’ils veulent mettre fin aux vulnérabilités que des hackers pourraient exploiter. Peu de fabricants se sont prémunis contre de tels risques, qui peuvent mettre en danger la vie de patients. 

Des logiciels anciens

Les failles se trouvent notamment le dispositif d’identification des pacemakers. Le processus d’authentification pour modifier les paramètres des stimulateurs cardiaques est particulièrement vulnérable. Un pirate peut aisément prendre le contrôle d’un pacemaker et le retourner contre son utilisateur. 

Selon les deux chercheurs, une partie des bugs pourraient être résolus…

Lire la suite

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Font Resize
Contrast
Aller à la barre d’outils