Canicule. Les mairies recenseront les lieux frais pour les vulnérables


La ministre de la Santé Agnès Buzyn a annoncé lundi avoir demandé aux mairies de faire un « recensement » des lieux, comme les bibliothèques, où les personnes vulnérables pourraient aller se rafraîchir lors de fortes chaleurs.

La ministre de la Santé Agnès Buzyn s’exprimait à l’issue d’une réunion de tous les partenaires du plan national canicule (Samu, associations, Météo-France, hôpitaux, ministères du sport, du travail…), activé, comme tous les ans, le 1er juin.

Il s’agit de lieux frais d’accès gratuit et auxquels le public ne pense pas forcément.

La réunion a aussi permis de repérer le problème des patients ayant des traitements psychiatriques lourds (neuroleptiques), qui sont « moins hydratés que les autres », car « ils n’y pensent pas eux-mêmes », a ajouté la ministre.

« On va alerter les hôpitaux psychiatriques de la nécessité de faire un effort particulier pour les personnes sous traitements »,…

Lire la suite

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Font Resize
Contrast
Aller à la barre d’outils