Campylobacter continue d'être la principale cause d'infections d'origine alimentaire au Danemark

        

Campylobacter est responsable de plus de 4 600 infections d'origine alimentaire au Danemark et est donc encore la cause la plus fréquente de maladies d'origine alimentaire. C'est l'une des conclusions du rapport annuel pour 2016 sur l'incidence des maladies qui peuvent être transmises d'animaux et de nourriture aux humains. Le rapport a été préparé par l'Institut national de l'alimentation, l'Université technique du Danemark, en coopération avec Statens Serum Institut – l'institut national de la santé publique – et l'Administration vétérinaire et alimentaire du Danemark. Les chercheurs, les organismes gouvernementaux et l'industrie envisagent des initiatives qui peuvent conduire à la formation de bactéries qui rendent moins de Danois.

Chaque année, les Danois tombent malades des aliments qu'ils mangent. Compte tenu de plus de 4 677 cas de maladie enregistrés en 2016, Campylobacter continue d'être la principale cause d'infections d'origine alimentaire au Danemark. Cela représente une augmentation de plus de 7% par rapport à 2015. Cependant, l'augmentation peut être due au fait que des méthodes de diagnostic plus sensibles sont utilisées.

En 2016, quatre fois plus de Danois sont tombés malades par une infection à Campylobacter que par une infection à Salmonella.

Travaillant ensemble pour combattre campylobacter

Les chercheurs, les autorités et l'industrie au Danemark ont ​​longtemps travaillé ensemble pour recueillir des données et développer des méthodes dans le but de réduire le risque que les Danois tombent malades avec une infection par Campylobacter

.

"Sur la base de l'expérience danoise de l'éradication pratiquant la salmonelle chez les poulets de chair et les œufs produits au Danemark, …

Lire la suite (en anglais)

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils