2017 sera la pire apocalypse au détail dans l'histoire américaine; Plus de 300 détaillants ont déjà déposé la faillite

Auteur de Michael Snyder via The Economic Collapse,

Même dans les pires parties de la dernière récession, les choses n'ont jamais été aussi mauvaises pour l'industrie du commerce de détail des États-Unis.

Comme vous le verrez dans cet article, plus de 300 détaillants ont déjà déposé une faillite en 2017, et il est prévu que des magasins étonnants 8 640 fermeront en Amérique à la fin de Cette année civile . Cela dépasserait plus de 20% l'ancien record. Malheureusement, notre apocalypse au détail semble être seulement dans les premiers chapitres. Un rapport a récemment estimé que jusqu'à 25 pour cent de tous les centres commerciaux dans le pays pourraient fermer d'ici 2022 en raison des problèmes actuels du secteur de la vente au détail. Et si la nouvelle crise financière qui frappe déjà l'Europe commence à se répandre ici, les chiffres que je viens de partager avec vous pourraient finalement devenir très pires.

Je savais que beaucoup de détaillants faisaient faillite, mais je n'avais aucune idée que le grand total de cette année était déjà dans les centaines. Selon CNN, le nombre de faillites de détail est maintenant de 31 pour cent par rapport à la même période de l'année dernière …

Les faillites continuent de s'accumuler dans l'industrie du commerce de détail.

Plus de 300 détaillants se sont déclarés en faillite jusqu'à maintenant cette année, selon les données de BankruptcyData.com. Cela correspond à 31% par rapport à la même période de l'année dernière. La plupart de ces dépôts étaient destinés aux petites entreprises – le proverbiale magasin Mom & Pop avec un seul lieu. Mais il y a aussi beaucoup …

Lire la source en anglais

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils