Tanzanie: Plus de filles mères à l’école


Copyright de l’image
Science Photo Library

Image caption

Une jeune femme en consultation prénatale

Le Chef de l’Etat Tanzanien s’est exprimé au sujet des grossesses précoces lors d’un rassemblement public, à Chalinze, à l’ouest de la capitale Dar es-Salaam.

«Si vous tombez enceinte, c’est terminé», a-t-il déclaré avant d’ajouter que les pères des enfants devraient purger des peines d’emprisonnement de trente ans, pendant lesquelles ils pourraient mettre l’énergie utilisée pour engrosser les filles dans l’agriculture.

Un rapport de Human Rights Watch indique que chaque année en Tanzanie, huit mille filles abandonnent l’école en raison d’une grossesse.

L’Afrique a les taux de grossesse chez les adolescentes les plus…

Lire la suite

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Font Resize
Contrast
Aller à la barre d’outils