Selon la filiale nigériane de Shell, les actes de vol de pétrole au niveau de ses infrastructures ont baissé de 80% en 2016

(Agence Ecofin) – La filiale nigériane de la compagnie pétrolière Shell, la Shell Petroleum Development Company Ltd (SPDC), a révélé que le taux de vol de pétrole au niveau de ses infrastructures a chuté de 80% l’année dernière par rapport à 2015. Il en est de même pour le taux de déversement de l’or noir qui a baissé de plus de 50% comparativement à 2015.

« Le vol de pétrole le long de notre réseau de pipelines a causé la perte d’environ 5660 barils de brut par jour (b/j) en 2016, contre 25 000 en 2015. Le nombre d’actes de sabotage ayant causé des déversements l’année dernière s’élève à 45, contre 93 en 2015. Les baisses enregistrées à ces deux niveaux en 2016 pourraient s’expliquer par une meilleure surveillance aérienne et terrestre combinée à une meilleure réactivité des forces de sécurité du pays », indique la firme.

Selon elle, les actes de sabotage et de vol sur ses infrastructures ont entrainé 90% des incidents de…

Lire la suite

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils