Sankara: « aucun profil génétique sur les restes »

Copyright de l’image
AFP

Image caption

Du nouveau dans l’enquête sur la mort de Thomas Sankara

Une contre-expertise réalisée sur les restes supposés de Thomas Sankara et ses 12 compagnons indique qu' »aucun profil génétique » n’a pu être établi sur les corps exhumés dans la tombe où ils étaient présumés enterrés.

Mais ce résultat ne va pas empêcher la poursuite de la procédure judiciaire concernant l’assassinat de l’ancien président Burkinabè tué en octobre 1987 au cours d’un coup d’état.

L’enquête sur la mort de Sankara avait été ouverte fin mars 2015, après la chute de Blaise Compaoré en octobre 2014, après 27 ans au pouvoir.

Les dépouilles ont été exhumées en 2016.

Les tests ADN visaient à déterminer…

Lire la suite

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils