Saleh Kebzabo, chef de file de l’opposition tchadienne, est notre invité.

Au Tchad, la date des prochaines élections législatives n’est toujours pas fixée.

Le mandat des députés a été prorogé plus de deux ans après son expiration.

Aujourd’hui les députés de l’opposition se disent « harcelés » sur les réseaux sociaux.

Qui sont ceux qui harcèlent ces députés ? Comment arrivent-ils à travailler alors que leur nombre est six fois inférieur à celui de la majorité présidentielle.

Saleh Kebzabo, chef de file de l’opposition tchadienne est l’invité de bbc soir.

Il s’est entretenu avec Bruno Sanogo.

Lire la suite

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils