OMS : la gonorrhée plus difficile à soigner


Copyright de l’image
Getty Images

Image caption

L‘OMS déplore le fait que certains jeunes utilisent de moins en moins de préservatifs contre les MST

Dans un rapport publié jeudi l’Organisation mondiale de la santé a averti qu’il est de plus en plus difficile de soigner la gonorrhée, communément appelée chaude-pisse.

Cette maladie sexuellement transmissible touche toutes les couches de la population.

L’OMS a averti que dans certains cas, la gonorrhée est impossible à soigner. Le virus de la bactérie est devenu très intelligent et résiste rapidement aux antibiotiques.

L’étude de l’OMS conduite dans 77 pays a montré que le problème était répandu. L’infection décelée dans certains cas au Japon, en France et en Espagne…

Lire la suite

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (No Ratings Yet)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Font Resize
Contrast
Aller à la barre d’outils