Le Mozambique à couteaux tirés avec le FMI

Le Mozambique, que dirige Filipe Nyusi (en photo), n'a pas pu justifier l'usage qui a été fait de 500 millions de dollars empruntés au FMI.Copyright de l’image
Getty Images

Image caption

Le Mozambique, que dirige Filipe Nyusi (en photo), n’a pas pu justifier l’usage qui a été fait de 500 millions de dollars empruntés au FMI.

Un demi-milliard de dollars US provenant d’un prêt destiné à renflouer des entreprises publiques au Mozambique a disparu, sans que les autorités puissent dire au FMI ce qui a été fait de l’argent.

Le Fonds monétaire international a exigé un audit indépendant du prêt.

Il en a fait une condition de la reprise des pourparlers entamés avec les autorités mozambicaines pour venir en aide au pays.

Plusieurs partenaires financiers du Mozambique ont suspendu leur coopération financière à la suite de l’audit effectué à la demande d’un procureur mozambicain.

Le prêt de deux milliards de dollars devait servir à…

Lire la suite

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils