Le Japon annonce la suspension de son aide au Mozambique en raison du scandale des dettes cachées

(Agence Ecofin) – Après la suspension des appuis budgétaires par la plupart des bailleurs de fonds, notamment le Fonds monétaire international (FMI), le Japon vient d’alourdir la note, en gelant plus de 100 millions $ d’aide et de prêts au Mozambique. Un coup dur pour Maputo.

Selon le responsable local de l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA), Katsuyoshi Sudo, les relations économiques entre le pays du soleil levant et le Mozambique, ne seront pas affectées. Les fonds seront à nouveau débloqués, une fois que le gouvernement parviendrait à un accord avec le FMI, a-t-il poursuivi.

A la genèse de ce scandale réévalué récemment à 2 milliards $ par la firme d’audit et d’analyse de risque Kroll Inc, le Fonds avait décidé de suspendre ses aides au pays. L’institution de Bretton Woods avait ainsi imposé un audit international comme condition pour un éventuel retour à la table des négociations.

Les résultats de l’audit sont tombés…

Lire la suite

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils