La France va enquêter sur d’éventuels crimes contre l’humanité au Gabon

Manifestants à ParisCopyright de l’image
THOMAS SAMSON

Image caption

Manifestation de soutien aux Gabonais à Paris suite aux résultats de l’élection présidentielle controversée.

L’annonce de la victoire du président sortant Ali Bongo Ondimba en août 2016 au Gabon avait été émaillée de violence.

La réélection controversée du chef de l’Etat avait déclenché des manifestations durement réprimées, des pillages et des centaines d’interpellations.

Le principal opposant Jean Ping maintient toujours qu’il est le véritable vainqueur de ce scrutin.

La justice française a décidé d’enquêter sur les événements suivant l’élection après qu’un Franco-Gabonais ait porté plainte.

Le trentenaire, qui souhaite garder l’anonymat, avait été arrêté dans la nuit du 31 août au 1er septembre et a décrit une nuit d’ «…

Lire la suite

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils