Dette cachée mozambicaine : le rapport de Kroll Inc met en cause le Credit Suisse, VTB Bank et même le FMI

(Agence Ecofin) – Dans un contexte purement africain, on aurait dit, parlant de l’affaire des dettes cachées du Mozambique, que la grande palabre est en cours, avec au centre des arbitrages, le Fonds Monétaire International, dont une délégation est actuellement en visite dans ce pays lusophone de l’Afrique australe.

Toutes les parties impliquées dans le processus se lancent des accusations ou se trouvent des excuses dans ce qui est l’un des plus gros scandales de finance publique en Afrique, de ces cinq dernières années.

La firme d’audit et d’analyse de risque Kroll Inc, qui a été engagée comme auditeur indépendant de cette affaire, a dévoilé dans son rapport, l’existence d’une autre dette cachée de 500 millions $. Elle a aussi affirmé que Crédit Suisse et VTB Bank ont touché plus de 100 millions $ de frais d’intermédiation. Une information à laquelle les deux groupes bancaires, helvétique et russe, ont apporté un démenti public.

Crédit Suisse a…

Lire la suite

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils