Burkina Faso : la dame au balafon

Image caption

Salimata Diabate a failli ne pas devenir musicienne; elle a pu y arriver grâce à sa détermination.

Salimata Diabate a failli ne pas devenir musicienne car dans son ethnie, les femmes n’ont même pas le droit de toucher un balafon.

Cette balafoniste vient de l’ethnie Sambla qui a une forte culture musicale et la lignée Diabate a un lien très profond avec le balafon.

Son ethnie, les Samblas, a un balafon rare qui se joue à trois.

Balafoniste, malgré les interdits

Image caption

Salimata Diabate, sa passion lui a valu des coups et des réprimandes.

Salimata Diabate avait encore ses…

Lire la suite

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils